Combien vais-je devoir verser pour la caution sur le camping ?

La loi n’impose aucun prix particulier pour une caution sur le camping. Pourtant, les propriétaires exigent une certaine somme pour se prévaloir des risques. Cet argent est perçu à titre de gage dans un sens, mais également de dépôt de garantie. À combien peut-il s’élever ? Voici des estimations.

Cela dépend du type de location camping

Même si aucun texte de loi n’exige une caution camping, il est reconnu que le locataire saisonnier d’un logement meublé doit en payer. Ce principe est légitimé parce que le camping est souvent une habitation meublée. Les meubles et les fournitures de première nécessité font que la caution devient obligatoire.

En effet, les mobiles-home et les camping-cars sont suffisamment équipés pour devenir un logement meublé. Vous y trouverez une literie, une armoire, une table et des chaises, une cuisine équipée et des toilettes.

Même si vous louez un emplacement nu, il est possible que le propriétaire demande un dépôt de garantie sur votre réservation. Dans ce cas, la caution porte sur le séjour et l’usage des installations communes.

Des tarifs légitimés

Plusieurs propriétaires fixent la caution camping à 20 ou 25 % du prix de la location pour l’ensemble du séjour. Certains réclament même 30 % du prix de la location, parce que leur camping est de haut standing ou parce que votre logis est bien situé. Il vous faudra donc faire le calcul et adapter le budget.

Pourquoi une telle somme ? Cette caution doit garantir les risques de vol ou de dégradation de certaines installations ou de certains meubles. Pour bien s’entendre et pour fixer une caution à juste prix, un état des lieux s’avère obligatoire. Vous devriez faire un inventaire de tous les équipements mis à votre disposition, un listing des défauts ou des problèmes avant votre arrivée.

Généralement, la caution camping est demandée à accueil avant l’installation. Elle peut être payée en espèces ou par chèque si le séjour est court. Évidemment, vous pouvez le faire en même temps que la réservation. Dans ce dernier cas, les risques sont couverts, mais vous pouvez être victime d’une mauvaise foi du camping.

Une restitution de la caution sur le camping

Après votre séjour, la caution sur le camping sera restituée en main propre. Le propriétaire doit vous rendre la totalité de la somme payée, en espèces ou par chèque. Si un dommage matériel a eu lieu, les réparations seront facturées. Et la différence vous sera remise sous quelques jours.  

À noter que le caractère légitime de la caution fait qu’elle reste facultative. Certains campings ne vous demanderont aucun gage ni aucune garantie même si vous restez pour plusieurs semaines. Toutefois, ils vous factureront les dégâts éventuels. Pour le savoir, vous devriez être attentif aux termes du contrat de location.

Camping Midi-Pyrénées
Réserver dans un camping en France directement en ligne